l►► Comment trouver un avocat (conseil et/ou représentation devant le JAF)

l►► Comment trouver un avocat (conseil et/ou représentation devant le juge aux affaires familiales - JAF)

 



L'avocat, qu'il soit chargé ou non de vous défendre et de vous assister pendant toute la procédure, doit être consulté avant toute procédure. Avant tout, il a une mission d'information et de conseil. 
Cela dit, il est très important d’établir un rapport de confiance avec lui dans les cas où vous optez pour vous faire représenter. Ce premier entretien avec votre avocat est véritablement crucial, capital. C'est à ce moment-là que cette relation de confiance essentielle et nécessaire va se nouer, aussi bien d'un point de vue humain que juridique.

Évidemment, à l'issue de ce premier entretien, vous êtes libre, tout autant que l'avocat, de décider de ne pas poursuivre (d'autant plus si vous le consultez en tant que conseil). N'hésitez donc pas à vous laisser un délai de réflexion après cet entretien pour prendre une décision. Il peut être aussi nécessaire de consulter un deuxième avocat pour fixer définitivement votre choix.

L’objet de ce premier rendez-vous consiste à lui exposer le litige afin qu'il soit en mesure de vous fournir l’information la plus adéquate en fonction de votre histoire sur l’opportunité d’une démarche, le choix ou le déroulement d’une action en justice.

De fait, l'avocat mettra en œuvre tous les moyens dont il dispose pour assurer au mieux la défense de vos intérêts. Cependant, il ne peut en aucun cas vous garantir un résultat, même si votre dossier vous semble solide (voire inattaquable) et qu'il vous parait impossible de ne pas obtenir gain de cause. Les juges sont souverains dans leur décision et dans leur appréciation des faits, c'est ce qui est communément appelé "l'aléa judiciaire". Il vous faut considérer que le magistrat est avant tout un être humain, avec des émotions qui lui sont propres fonction de son vécu, et puis, il manque ... de temps aussi parfois.

Par ailleurs, ne vous laissez pas entrainer dans une procédure que vous n'avez pas choisie. Vous devez rester maître de la décision à prendre.

Pensez aussi que la procédure peut prendre du temps (reports éventuels, "vacances judiciaires"), alors il vous faudra de la patience.


Vous n'avez jamais, sans doute, pris attache d'un avocat.
Comment trouver un avocat
La meilleure façon est à partir de recommandations. Si quelqu'un en qui vous avez confiance peut recommander le travail d'un avocat dans un cas semblable au vôtre, vous avez une meilleure chance de consulter le professionnel approprié. Si non, vous devez sortir vos cartables, faire vos devoirs du soir, et vous atteler à chercher jusqu'à ce que vous trouviez l'avocat qui saura résoudre votre problème. Bien sur, prenez un avocat spécialisé dans le droit de la famille.



Annuaire des avocats :
Recherche multicritères
Lieux d'accès au droit :
Annuaire justice


Lors de la prise de rendez-vous téléphonique, n'hésitez pas à préciser au secrétariat de l'avocat ou du cabinet d'avocat, ou au secrétariat de la permanence juridique, le domaine du droit qui vous préoccupe (droit de la famille), ainsi que, si possible, votre "question" (saisine du Juge aux affaires familiales).
En outre, dans les cas où vous adresseriez à un cabinet d'avocats, songez à donner l'identité de la partie adverse : l'avocat peut être avoir déjà été saisi par votre "adversaire". Il n'est pas nécessaire, par ailleurs, de rentrer dans des détails très précis à ce stade.
N'omettez pas de demander le coût des honoraires de l'avocat pour une première consultation afin de ne pas être surpris(e), si vous le consultez en dehors du cadre de la permanence gratuite juridique, et de vous assurer (très important !), si vous êtes éligible, que l'avocat accepte d'intervenir dans le cadre de l'aide juridictionnelle.
En effet, si vous êtes éligible à l'aide juridictionnelle, et que vous ne connaissez pas d'avocat susceptible de prendre en charge votre affaire, il vous en sera désigné un d'office par le bureau d'aide juridictionnelle.
Il faut savoir que la décision du bureau d'aide juridictionnelle intervient très souvent alors que la date d'audience est très proche, voire parfois, dépassée. Vous avez donc intérêt à trouver un avocat qui accepte d'intervenir dans le cadre de l'aide juridictionnelle sans attendre que le bureau d'aide juridictionnelle ne vous en désigne un, ne prenez pas le risque de ne pas être représenté(e) et de vous trouver à l'audience sans avocat.


J -1 avant le rendez-vous avec l'avocat


Il est important d'écrire toutes les questions sur lesquelles vous voudriez être éclairé(e), d'écrire les noms et coordonnées de toutes les personnes apparaissant dans le dossier, d'établir une chronologie détaillée des évènements, de prendre avec vous tous documents en rapport (attestations, certificats, etc ...). Bref, retour à l'école primaire : préparez votre cartable.

Jour du rendez-vous avec l'avocat

Avant tout, osez poser des questions sur ce que vous n'avez pas bien compris. Pour votre compréhension du déroulement de la procédure, des tenants, des aboutissants, il est impératif de comprendre le sens des mots employés. N'hésitez pas à lui demander de reformuler ses réponses.
Lors de ce rendez-vous, l’avocat vous écoutera, prendra des notes et posera des questions afin d’évaluer votre situation familiale et financière. 
Rappelez-vous qu'il est soumis au secret professionnel. Vous pouvez donc vous confier à lui, sans rien lui cacher qui puisse avoir un rapport avec votre consultation, ne passez donc sous silence aucune information. Il faut lui laisser le soin de déterminer ce qu'il considère être pertinent ou non pour défendre au mieux vos intérêts.
Bien évidemment, tenez-vous en aux faits, de manière concise et précise. Évitez les exposés inutiles, vous ne vous adressez pas à votre confident(e) ou votre meilleur(e) ami(e), il n'y a pas lieu de "pleurer" sur son épaule, de même qu'il n'y a pas lieu de "charger" avec toute la rancœur possible la partie adverse, même s'il doit rester le confident et se doit de comprendre vos attentes. Son côté "froid", "imperturbable", n'est qu'une façade : l'avocat écoute vos souffrances, bien sur, mais dans la mesure du possible, il tente de dépassionner le débat.
Tous les renseignements que vous lui donnerez lui permettront de vous guider dans vos choix, de vous proposer des solutions adaptées et de vous renseigner sur les diverses étapes susceptibles d’en faire augmenter le coût (expertise, frais d'huissier, etc...).
Vous devez (impérativement ?) ressortir de ce rendez-vous avec l'avocat avec les informations nécessaires à la compréhension de votre dossier. Au risque de me répéter, n'hésitez pas à lui demander de répéter ce que vous n'avez pas compris. Et surtout : prenez des notes (rappelez-vous : le petit cartable d'écolier).

Si vous avez rencontré cet avocat hors cadre permanence gratuite, que vous envisagiez ou non de vous faire représenter par la suite, il faut aborder la question des honoraires. Vous devez être clairement informé(e) : estimation du coût total, sa prestation (prix forfaitaire / tarif horaire / rémunération au pourcentage), du mode de facturation (convention d'honoraires*), périodes de facturation.
Quel que soit le mode de facturation, assurez vous qu'il soit établi par écrit entre votre avocat et vous.
Attention : les avocats vous donnent toujours leurs honoraires hors taxes, pensez à rajouter 19.6 % à votre facture.
* Une convention d'honoraires est un contrat signé entre vous et votre avocat destiné à fixer par écrit les principes régissant le paiement des honoraires lui étant dus ainsi que leur mode de calcul (forfaitaire ou taux horaire) au titre des diligences effectuées par son cabinet et des résultats éventuellement obtenus.


Par la suite 
Évitez de téléphoner tous les jours à votre avocat bien sur.
Il n'est pas utile de demander un compte rendu de chacune des diligences de votre avocat, vous serez uniquement informé(e) de celles qui peuvent avoir une incidence sur le résultat ou le coût.




procédure saisine JAF aide juridictionnelle avocat conseil attestations permanence juridique gratuite


Recherches apparentées : avocat jaf - avocat juridique - trouver avocat pour divorce - comment trouver un avocat spécialisé en droit de la famille - comment trouver un avocat gratuit - comment trouver un avocat pas cher - avocat conseil aux affaires familiales - jaf avocat obligatoire divorce - convocation audience devant le juge aux affaires familiales - se présenter devant le jaf sans avocat - passer sans avocat au jaf - procédure devant le jaf sans avocat - avec ou sans avocat - trouver avocat aide juridique - trouver avocat divorce - salaire avocat aide juridique

Titre : Comment trouver un avocat (conseil et/ou représentation devant le juge aux affaires familiales - JAF)