p

.

l►► Les divorces express montrent leurs limites

l►► Les "divorces express" montrent leurs limites


Un article du journal LA CROIX du 4 Janvier 2012 :



D'où la nécessité (impérative ?) pour des ex-concubins de se renseigner bien en amont avant la saisine du Juge aux Affaires Familiales :

- S'enquérir des généralités en matière de droit de la famille de façon à comprendre ce que peut être exactement l'exercice de l'autorité parentale (droits et devoirs), ce que comprend ou non la pension alimentaire (ou contribution à l'entretien et à l'éducation de l'enfant), les "modes de garde" et leurs fonctionnements (droits de visite / droits de visite et d'hébergement / résidence alternée paritaire ou non) ;

- Rencontrer un professionnel du droit (maison de justice, permanences juridiques, cabinet d'avocat) qui vous expliquera en détail la procédure, ce qu'il y a lieu ou non de mettre en œuvre en fonction de votre histoire de façon à préparer vous-même votre requête ;

- Appréhender tous les éléments : tenants et aboutissants (se focaliser sur "l'intérêt de l'enfant", se projeter dans l'avenir).
- Avoir à l'esprit que se représenter seul est prendre un risque : celui de perdre sa cause puisque partie prenante émotionnellement au procès. Avoir toujours en tête qu'il ne faut pas perdre le bénéfice de la distanciation et de l'objectivation de la situation que pourrait avoir un avocat qui vous représenterait.

A mon sens, il n'y a aucune raison de ne pas "réussir" sa séparation si vous ne pouvez vous faire assister d'un avocat ... d'un point de vue judiciaire cela s'entend bien sur ...


En résumé :

Préparez votre dossier

- Vous enquérir du déroulement de la procédure (signification, communication des pièces, renvoi ...),
- Recherchez des références juridiques et jurisprudentielles,
- Collectez des preuves et commencements de preuves (attestations, etc, ...),
- Prenez soin de bien rédiger l'acte introductif d'instance

Et à l'audience ?


- Préparez un pense-bête afin de ne pas être pris(e) de cours lorsque viendra le moment où le Juge vous laissera la parole,
- Synthétisez en quelques mots,
-  Evitez les erreurs qui peuvent vous  être préjudiciable (comportement inapproprié ou excessif à l'audience) : affirmer sans preuves, prendre le bureau du Juges aux Affaires Familiales pour "le bureau des pleurs", dénigrer ou calomnier la partie adverse,
- Ne pas se laisser intimider ni par le Juge, ni par la partie adverse



Recherches apparentées : divorce en france - divorce sans avocat - divorce pour faute - séparation de corps - séparation de fait - séparation couple - séparation concubins

Titre : Les "divorces express" montrent leurs limites

1 commentaire:

  1. c'est l'un des points faibles du divorce express, mais cela n'enlève en rien sa pertinence,
    comme il est bien dans l'article, il est aussi important de comprendre les notions de garde des enfants, de visite ... bref, tout ce qui peut être source de probléme et se mettre d'accord

    RépondreSupprimer

Justitia Land ○ blog sur le droit de la famille et de la procédure de saisine du Juge aux affaires familiales JAF (pratique judiciaire France) : exercice de l autorité parentale, résidence de l enfant, pension alimentaire, jurisprudences.


Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :


1) Écrivez votre texte dans le formulaire de saisie ci-dessous
2) Dans Sélectionnez le profil, cliquez sur Nom/URL
3) Saisir votre nom (ou pseudo) après l intitulé Nom
4) Cliquez sur continuer
5) Cliquer sur Publier commentaire

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...